Livraison Europe & Canada GRATUITE

Le Cuivre et ses Bienfaits

Publié par julien massias le

Le  Cuivre et ses Bienfaits

LES BIENFAITS DU CUIVRE

Le cuivre est un oligoélément nécessaire à certains mécanismes de l'organisme et  donc indispensable au bon fonctionnement général de celui ci.

Il est largement présent dans le corps humain : dans les couches supérieures et inférieures de la peau, dans les muqueuses, les cheveux. On le retrouve aussi dans le foie, les muscles et le système nerveux. Présent dans chacune de nos cellules, le cuivre contribue également à la fabrication de l’hémoglobine et augmente le taux de globules rouges.

Un apport insuffisant en cuivre peut donc entraîner :

  • des troubles du système nerveux central. Le cuivre est un élément clé chez les personnes âgées car plus on vieillit, plus on a besoin de cuivre pour maintenir un bon équilibre du système nerveux. Ainsi, pour les femmes en ménopause, un bracelet en cuivre est un remède efficace pour soigner les troubles liés à cette phase.
  • l'apparition de cheveux blancs et le ralentissement du métabolisme. Le cuivre est également un excellent antioxydant. Ce qui fait de lui un acteur important contre le vieillissement précoce. Il élimine les toxines et les déchets présents dans l’organisme et favorise le transport de l’oxygène à travers le sang. 
  • des problèmes cardiovasculaires. Une carence en cuivre a pour effet de provoquer une anémie. Pour ceux qui souffrent de cette maladie, avoir un bracelet en cuivre autour du poignet sera le meilleur moyen pour apporter la ration journalière en cuivre que l’organisme a besoin. Au contact de la peau, cet oligo-élément présent sur le bracelet sera diffusé dans l’organisme à travers la vascularisation.
  • des problèmes du système osseux. Le cuivre joue un rôle important dans la protection des os. Le bracelet en cuivre est d’ailleurs vivement recommandé aux sportifs, pour limiter tous risques de fractures de fatigue lié à une carence. Le bracelet en cuivre est donc aussi apprécié par ceux qui souffrent de problèmes d’articulations. Considéré comme un puissant anti-inflammatoire, il atténue merveilleusement bien les douleurs dues au rhumatisme et à l’arthrose ainsi que les douleurs articulaires.

Dans les proportions adéquates, le cuivre soulage les douleurs aux articulations et stimule l’organisme entier.

La difficulté est dans le dosage quand on sait que le corps a besoin d'une faible quantité de cet oligoélément et qu'un apport excessif aurait également des effets négatifs.

C'est pourquoi le port d'un bracelet en cuivre est recommandé à tous ceux qui souffrent de carences en cuivre. Il permet de faire passer par l'épiderme jusqu'au sang la quantité nécessaire à l'organisme. A l'exception d'une légère décoloration de la peau qui disparaît après quelques jours, le port du bracelet n'entraîne aucun effet secondaire. Au contraire, il réunit vertus curatives et élégance.

Répandu en Inde sous l'impulsion de la médecine ayurvédique, le port de bracelets en cuivre à des fins thérapeutiques s’est répandu dans de nombreuses civilisations antiques.

Depuis l'antiquité jusqu'à aujourd'hui, s'est transmis un savoir empirique concernant les bracelets en cuivre. Mais ces dernières années, plusieurs études scientifiques ont été menées.

L'une des plus célèbres a été conduite en Australie par les Docteurs Struthers et Scott. Leurs résultats mettent en évidence une diminution des douleurs arthritiques chez les patients ayant portés des bracelets en cuivre.

« Je m’intéresse au bracelet de cuivre depuis 1974, date à laquelle un article dans un journal australien fit état de 157 rhumatisants déclarant que le bracelet de cuivre avait soulagé leur douleur. Cet article fit grand bruit en Australie mais souleva des réticences parmi mes amis médecins. J’entrepris alors ma propre étude, publiant une lettre dans plusieurs revues australiennes demandant la coopération de personnes ayant de l’arthrose. Plus de 300 personnes répondirent, à qui nous fîmes parvenir un questionnaire détaillé. Elles furent invitées à prendre part à une étude expérimentale afin de déterminer quelle pouvait être l’incidence du port d’un bracelet de cuivre sur leur affection. Les personnes furent convoquées à l’hôpital Royal de Newcastle et divisées en 2 groupes, certains portant un bracelet placebo en aluminium ayant l’apparence du cuivre et d’autres un vrai bracelet de cuivre. L’étude révéla la supériorité du bracelet de cuivre sur le bracelet placebo. Les bracelets de cuivre utilisés ayant été pesés avant utilisation et au terme du test, on nota une perte de poids de 23 mg par mois en moyenne pour chaque bracelet de cuivre. Les analyses de sueur montrèrent la présence de cuivre dans celle des sujets portant un bracelet, prouvant que le cuivre pénètre bien à travers la peau. Notre étude démontra donc que le cuivre du bracelet perfusait à travers la peau pour pénétrer dans l’organisme. Une personne souffrant d’arthrose peut être comparée à un naufragé mourant de soif. Le naufragé a besoin d’eau, et la personne qui souffre, de cuivre. »

Docteur W.R. WALKER, Université de Newcastle, Australie.

Pour compléter cette étude du Docteur Walker, il est intéressant d’évoquer ce que Jean Palaiseul dans « Les cadeaux du ciel et de la terre » a écrit à ce sujet :

« Tout ce que j’avais essayé pour vaincre la douleur rhumatismale qui me bloquait le coude droit dès que je le soumettais à un effort prolongé ou violent avait échoué. Certes, des applications de feuilles de chou me rendaient l’usage de mon bras au bout de quelques heures, mais ce que je souhaitais découvrir était une autre technique, préventive celle là, car vous reconnaîtrez avec moi qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Et il n’est pas facile de jardiner avec un emplâtre de chou maintenu au niveau de l’articulation. C’est ce que je confiais un soir, devant un grand feu de bois, à l’ami médecin qui faisait escale avec sa femme dans notre moulin en rentrant de vacances. Pourquoi ne portez-vous pas un bracelet de cuivre ? Je crus qu’il plaisantait. Comme tout le monde, en feuilletant certains magazines, j’avais aperçu des placards publicitaires vantant les mérites de ce que je croyais être un gadget thérapeutique. Cependant, je n’avais pas prêté grande attention à cette prose alléchante du fait que j’étais persuadé que les résultats restaient étroitement liés à la suggestion. Celle-ci devant être annihilée par mon scepticisme naturel, j’estimais avoir fort peu de chances de profiter un jour des merveilleuses vertus de ce gri-gri moderne. Je le dis à mon ami médecin qui affirma qu’il parlait sérieusement, et qui me promit de m’envoyer dès son retour chez lui un de ces bracelets miracles avant de préciser : c’est vers 1950 qu’un médecin belge révéla dans des journaux médicaux son expérience de plusieurs années au Congo belge. Il avait séjourné parmi les tribus autochtones dans une région très humide, près d’un grand lac. Or les hommes de ces tribus étaient perclus de rhumatismes déformants douloureux alors que les femmes en étaient indemnes. Il y avait là un mystère qu’il résolut d’élucider. Après plusieurs années d’observations et d’essais divers, il en vint à conclure sans équivoque possible que les femmes devaient leur étrange protection contre les rhumatismes aux bijoux de cuivre qu’elles portaient aux bras et aux chevilles : des bracelets en forme d’anneaux ouverts.»

Jean PALAISEUL

Grâce aux propriétés anti-inflammatoires du cuivre, porter un bracelet en cuivre vous permettra de traiter efficacement les douleurs liées à l'arthrose et les douleurs aux articulations.

Pour les maladies infectieuses répétitives, un bracelet en cuivre peut être un bon complément à un traitement antibiotique. En ce cas, il faut le porter en permanence. Bien que le cuivre soit un excellent anti-infectieux, il ne peut se substituer à un traitement par antibiotique. Par extension, porter un bracelet en cuivre n’exclut pas le fait de consulter un médecin.

LES VERTUS DU CUIVRE COMBINÉES AUX EFFETS DES AIMANTS NÉODYMES

La magnétothérapie associée au cuivre grâce au bracelet permet de lutter contre les douleurs articulaires et musculaires.

Le bracelet cuivre avec aimants Néodymes apaise le stress, et rééquilibre les énergies, améliore la circulation sanguine.

Il est conseillé de porter un bracelet cuivre avec aimants Néodymes sur un bras qui ne porte ni montre ni autre bracelet. Effectivement, le bracelet cuivre avec aimants Néodymes agit mieux lorsqu'il se porte seul et n’interfère pas avec d’autres énergies.

 

DÉCOUVREZ TOUS NOS BRACELETS AYURVÉDIQUES EN CUIVRE

cliquez sur les mages pour en savoir plus

cuivre ayurvédique bracelet

bracelet ayurvédique indien

bracelet ayurvédique cuivre

bracelet trio cuivre indien ayurvédique

 

 

 


Partager ce message



← Message plus ancien