Qu'est ce que la résonance de Schumann et quels sont les bénéfices des fréquences sacrées ?

Publié par Célia Jeandel le

Qu'est ce que la résonance de Schumann et quels sont les bénéfices des fréquences sacrées ?

La résonance de Schumann, qu'est-ce que c'est ?

N'est-ce pas un sentiment agréable de savoir que vous êtes entouré d'une famille, avec tout le soutien affectueux et l'énergie positive nécessaires pour atteindre une santé optimale et le succès dans la vie ? Inversement, ces réalisations ne sont-elles pas beaucoup plus difficiles lorsque ce réseau de soutien est supprimé ? Eh bien, comme une famille aimante et bienveillante, notre planète possède une capacité spéciale de nourrir toute la vie qu'elle héberge. Mais plutôt que d'utiliser des mots d'encouragement ou de l'aspirine, la Terre nourricière soutient ses enfants avec des fréquences de résonance.

Faisant référence à la résonance Schumann (SR), qui se compose d'ondes électromagnétiques d'origine naturelle à très basse fréquence (ELF) qui parcourent l'espace au-dessus de la Terre et sous l'ionosphère. Ça a l'air étrange ... mais cela existe bel et bien. Découverte (ou plus exactement, mathématiquement prédite) par Winfried Otto Schumann en 1952, la résonance de Schumann est démontrée dans l'années 60 en observant l'énergie créée par les quelque 2000 orages qui produisent environ 50 éclairs autour de la planète chaque seconde.

Les ondes électromagnétiques provoquées par la fréquence de Schumann encerclent le globe, l'étreignent, le mode de basse fréquence se produisant autour de 7,83 Hz. Les modes de résonance plus élevés atteignent leur maximum tous les 6,5 Hz environ (14,3, 20,8, 27,3 et 33,8, etc., jusqu'à environ 60 Hz), mais l'onde prédominante reste celle de 7,83 Hz.

Selon Wikipédia, la Résonance de Shumann se définit comme :

"Un ensemble de pics spectraux dans le domaine d'extrêmement basse fréquence (3 à 30 Hz) du champ électromagnétique terrestre. Ces résonances globales dans la cavité formée par la surface de la Terre et l'ionosphère, qui fonctionne comme un guide d'onde, sont excitées par les éclairs. Le mode principal a une longueur d'onde égale à la circonférence de la planète et une fréquence de 7,8 Hz."

Impact potentiel sur la santé humaine :

De toute évidence, notre survie dépend de l'oxygène de l'atmosphère de la Terre et de ses ressources terrestres en nourriture et en eau. Mais de plus en plus de preuves suggèrent que nous avons aussi besoin d'un régime régulier de résonances géomagnétiques pour maintenir une santé optimale, et la résonance de Schumann en particulier. En découvrant que la fréquence fondamentale de Schumann de 7,83 Hz est très proche de celle des rythmes d'ondes alpha humaines, Herbert Konig, l'étudiant au doctorat de Schumann, a été l'un des premiers chercheurs modernes à associer la RS à la bio-activité humaine.

Des siècles avant Konig, cependant, les anciens Rishis indiens le connaissaient aussi, l'enrichissant des fréquences tonales isochroniques du son 'OM'. En fait, de nombreuses preuves anthropologiques suggèrent que les humains de toutes les cultures ont, au cours des millénaires, tenté d'atteindre des états de transe en se synchronisant avec les résonances planétaires, avant même de savoir précisément ce qu'elles étaient. Cela se faisait par le biais de divers rituels comme les tambours et les danses chamaniques, ou de comportements religieux comme le balancement pendant la prière.

En 2019 la résonance de Schumann est audible en direct sur youtube.

Fréquence Isochronique de la Terre 7,38 Hz, Résonance de Schumnann en direct sur Youtube
La résonance de Schumann est soumise régulièrement a de plus ou moins  importantes variations. Vous pouvez suivre l'évolution de la résonance de Schumann en direct en 2020.

L’être humain vibre à une fréquence qui lui est propre et en principe harmonisée avec celle de la Terre : lorsque le niveau vibratoire de l’organisme baisse, l’individu est plus enclin à développer des maladies et pathologies. 

La zone de bonne santé correspond à un taux vibratoire moyen entre 7 000 et 9 000 unités Bovis (UB) mesuré par radiesthésie. Nous atteignons parfois le record de 9  500 UB, voir de 10  000 UB. Cette vibration du corps porte certaines personnes à l'état de surexcitation, tandis que pour d’autres elle conduit à l’ouverture de l’esprit et de la conscience sur d’autres plans et dimensions.

Malheureusement, la baisse de ces fréquences vibratoires est beaucoup plus fréquente. Les causes proviennent d’un mode de vie déséquilibré comme on le connaît trop bien dans notre société : sédentarité, mauvaise respiration, tabac, drogue, stress, alimentation industrielle,… Mais entrent aussi en ligne de compte, les pensées négatives sur soi-même et sur les autres, les perturbations géobiologiques des lieux de vie, les champs électromagnétiques artificiels… Autant d’éléments qui pompent ou qui font perdre les énergies de l’organisme.

Lorsque le taux vibratoire humain passe en dessous de 6  000  UB, la personne arrive dans une zone propice à la maladie. Chaque maladie correspond à un niveau vibratoire propre. Lorsque le taux vibratoire de l’organisme se situe aux environs de 6 000 UB, nous entrons dans la zone de la fatigue et des infections. L’organisme se met alors à vibrer à la fréquence des microbes, qui peuvent alors facilement se loger, par résonance.


La baisse du taux vibratoire de l'homme correspond au développement certaines maladies :

  • dépression : environ 5 700 UB
  • rhumatismes : environ 5 200 UB
  • sclérose en plaques : environ 4 500 UB
  • cancer : environ 2 500 UB
  • sida : environ 2 000 UB

Plus le taux vibratoire est bas et plus la maladie est grave.

Retrouver les bonnes vibrations

Quand on est malade, une des premières choses à entreprendre est de remonter son niveau vibratoire corporel. Un thérapeute, un énergéticien professionnel pourra bien sûr commencer par vous transmettre de l’énergie. Mais il faudra également que la personne œuvre par elle-même, et pour cela elle doit s’employer à :
  1. Privilégier la consommation d’une alimentation biologique, fraiche, de saison, de pays, de préférence crue ou faiblement cuite. Un aliment biologique sain vibre aux environ de 9 000  à 10  000  UB alors qu’une alimentation industrielle plafonne au mieux ... entre 6 000  et 7  000  UB. Tandis que l’une apporte de l’énergie, l'autre pompe les calories pour la digestion..
  2. Boire de l’eau énergétisée, ou eau dynalisée. Pour cela, on peut avoir recours à un magnétiseur. On pourra aussi utiliser les ondes de forme de la géométrie sacrée, avec par exemple un plateau de dynamisation. Vous pouvez également placer une bouteille d’eau en verre au soleil, ou y placer une pierre de shungite
  3. Respirer de l’air ionisé négativement. Cet air chargé d'ions négatifs est présent naturellement au bord de la mer, de l'océan (iode), en haute montagne, auprès des cascades. À la maison ou dans la rue, un autre outil intéressant est l'orgonite, générateur d'énergie orgone, qui canalise et diffuse ces ions négatifs. L'orgonite s'utilise surtout sous la forme d'un médaillon à porter sur soi, mais aussi sous une forme pyramidale à poser sur un bureau ou prêt d'une installation électrique pour adoucir le champ fréquentiel. Dans les habitations, il est aussi possible d’utiliser une lampe de sel.
  4. Pratiquer une activité physique. Il est nécessaire de dépenser son énergie et de la canaliser pour accéder à de meilleures vibrations. Cela peut être un sport, mais aussi de la danse, un art martial ou encore certaines pratiques de méditation.
  5. Vivre dans un lieu présentant un bon niveau vibratoire. Il faut soigner principalement les endroits où l’on stationne le plus longtemps : lit, bureau, canapé, cuisine… Le Feng Shui semble être une belle aide à l'harmonisation d'un lieu. Également, il est important d'ouvrir les habitations afin de permettre l’entrée des bienfaits de la lumière et de l'air. Les conseils d’un géobiologue peuvent aussi se révéler utiles lorsqu’on se sent fatigué chez soi. 
  6. Privilégier les pensées positives. Les pensées élevées d’amour, de partage, de compassion sont un moyen efficace et facile d’augmenter son niveau vibratoire

Résonance de Shumann et cerveau

Dans notre cerveau, les ondes alpha couvrent la gamme de fréquences de 7,5 à 12,5 Hz. Ils sont présents dans notre cerveau pendant la relaxation profonde, le rêve et la méditation légère. Cet état nous amène à la pointe de l'iceberg de la créativité qui existe juste en dessous de la conscience consciente.
On pourrait dire que les ondes alpha sont en quelque sorte une "porte d'entrée" vers des états de conscience plus profonds : les artistes et autres créateurs rapportent souvent qu'ils obtiennent leurs meilleures idées juste avant de s'endormir. Il a été prouvé que ces ondes favorisent la coordination mentale, le calme, la vigilance, la conscience intérieure, l'intégration corps/esprit et l'apprentissage.

 

Puisque les ondes alpha ressemblent beaucoup à la fréquence fondamentale de la Résonance de Schumann, la pensée est qu'en les générant intentionnellement (par les méthodes susmentionnées), les deux fréquences se combinent, augmentant ainsi la force de nos propres ondes alpha. Cela devrait à son tour nous faire nous sentir mieux, rafraîchis et en harmonie avec la planète, comme une forme de synchronisation de l'environnement. En effet, les théories abondent selon lesquelles, puisque nous (les créatures de la Terre) avons évolué dans l'étreinte figurative de la résonance de Schumann, nous avons dû l'incorporer dans nos ondes cérébrales, un peu comme le plasma sanguin animal est chimiquement semblable à l'eau de mer, puisque les animaux ont évolué en elle.

A la suite de cela : Si les humains sont fondamentalement en accord avec les fréquences électromagnétiques naturelles de la Terre, il va de soi que les perturbations de ces fréquences peuvent affecter la santé humaine.

La résonance de Schumann, les abeilles et la pollinisation :

abeilles pollinisation resonance de schumann

Comme tous les animaux, les abeilles sont très sensibles aux vibrations naturelles


Mais les humains ne sont pas les seuls touchés par la résonance Schumann - tous les animaux le sont aussi, y compris les abeilles. Dire que les abeilles sont une espèce clé, c'est un euphémisme. Sans les abeilles, la grande majorité des cultures vivrières ne seraient pas pollinisées, et nous et toutes les autres espèces qui dépendent de ces cultures pour se nourrir, directement ou indirectement, lutterions pour survivre.

Les effets des néonicotinoïdes et des OGM sur la diminution des populations d'abeilles sont bien documentés. Pourtant, on s'entend aussi pour dire qu'une surcharge de fréquences électromagnétiques brouille les systèmes internes d'orientation, de navigation et de communication des abeilles, pour lesquels elles dépendent du champ magnétique naturel de la Terre. Par conséquent, les abeilles se perdent, sont incapables de retourner à la ruche et meurent. Bien sûr, la résonance Schumann signifie le champ magnétique naturel de la Terre ; en fait, les abeilles se fient donc au RS pour la navigation. Mais toutes les perturbations géomagnétiques que nous produisons (comme celles des technologies sans fil comme les téléphones cellulaires et le Bluetooth) ont obscurci la résonance de Shumann ce qui pourrait bien avoir un impact sur la capacité des abeilles à naviguer, au détriment de toute vie sur la planète.

Les scientifiques affirment également que les animaux qui migrent, des oiseaux aux baleines, pourraient être affectés par même de petits changements dans la résonance Schumann.

« Dans l’univers, tout est énergie, tout est vibration, de l’infiniment petit à l’infiniment grand… »

– Albert Einstein

Composées de résine organique et de matériaux inorganiques, par effet piézoélectrique, les PYRAMIDES ORGONE maintiennent les lieux de vie à une fréquence proche de la constante de Shumann.

 

Collier Médaillon Orgone Positive Métatron

 

L'orgonite transmute l'énergie orgone négative (fréquences électromagnétiques domestiques, WiFi, 4G..) en énergie orgone positive, l'énergie du vivant.

 

La résonance Schumann et les rythmes circadiens :

Le scientifique Rütger Wever a fait des recherches sur les rythmes circadiens des êtres humains (notre horloge interne), et sur la façon dont les humains se comportent lorsqu'ils sont placés dans un environnement dans lequel ils n'ont pas de repères temporels externes et sont libres de choisir leurs propres horaires sommeil/éveil et lumière/ombre.

En collaboration avec son collègue chercheur allemand Jürgen Aschoff, Wever a créé un bunker souterrain pour servir de laboratoire dans lequel les sujets humains pourraient être protégés de tout repère temporel externe, y compris les variations de lumière, de température, de champs électromagnétiques - ainsi que la résonance de Schumann. Entre 1964 et 1989, ce bunker a été utilisé pour mener 418 études sur 447 volontaires humains.

L'une des principales conclusions de ces expériences était que lorsqu'ils étaient libres de choisir leur horaire, les humains couraient environ 25 heures par jour et choisissaient de se coucher à une phase circadienne beaucoup plus tardive, ce qui allongeait la période du cycle veille-sommeil en raison des effets retardateurs de l'exposition à la lumière pendant ces phases circadiennes de nuit.

Une autre découverte fondamentale issue des expériences menées dans le bunker d'Andechs a été la découverte que les cycles sommeil/éveil humains pouvaient se désynchroniser du rythme circadien de la température corporelle centrale, phénomène connu sous le nom de "désynchronie interne spontanée". La fonction endocrinienne, la fonction thyroïdienne, la dépression et d'autres troubles affectifs se sont manifestés chez les sujets du bunker.

Cependant, lorsqu'une machine qui résonne à 7,83Hz a été placée dans le bunker, les sujets ont constaté que leur malaise et leurs maladies ont disparus ou avaient été soulagés.

 

Le fruit d'une évolution symbiotique : 

De nombreuses études se sont penchées sur les idées selon lesquelles l'interruption de la Résonance de Schumann peut avoir un impact sur la santé humaine, à commencer par les recherches novatrices de L.B. Hainsworth, qui ont donné foi aux hypothèses antérieures (comme celle de Konig) sur les corrélats de la résidence de Schumann avec la santé humaine. Hainsworth a reconnu que la fréquence du rythme dominant des ondes cérébrales humaines (10,5 Hz) et la fréquence moyenne à laquelle il y a une interférence naturelle minimale dans la cavité Terre-ionosphère sont identiques. Il a compris que cette fréquence partagée a un sens évolutif, le cerveau humain fonctionnant sur un "canal" brouillé par un "bruit" minimal. En supposant que notre cerveau est sensible aux signaux de résonance de Schumann et que ces signaux sont demeurés à des fréquences constantes au cours de l'évolution, il est assez sûr d'accepter la possibilité (comme Hainsworth et d'autres) que notre système nerveux central a évolué pour se fier à eux pour synchroniser des biorythmes internes.

adn évolution homme fréquence de la terre résonance de schumann

L'être humain et son ADN a évolué avec la fréquence de la Terre

De plus, toute altération ou occlusion de ces signaux peut causer une panne ou un blocage de ce mécanisme de synchronisation sur lequel nous nous appuyons, noyant ainsi la fréquence de promotion de la santé, éventuellement formatrice, de la RS. Beaucoup de gens croient que c'est l'une des raisons de l'augmentation présumée du nombre de cancers et d'autres maladies que nous avons connues au cours du dernier demi-siècle. 

Mais la recherche sur les effets de l'énergie électromagnétique sur le bien-être humain offre plus de clarté. Depuis les travaux de Hainsworth il y a trois décennies, de multiples études ont renforcé les liens entre la résonance de Schumann et d'autres résonances géomagnétiques et la santé humaine, la fonction cognitive, les émotions et le comportement. Certaines suggèrent que toute perturbation géomagnétique désynchronisante peut interférer non seulement avec le sommeil, l'équilibre mental et les niveaux d'énergie, mais aussi avec les fonctions cérébrales, cardiovasculaires et du système nerveux autonome, le rythme circadien, les sécrétions hormonales et la reproduction.

Sommes-nous de véritables antennes humaines ?

Bien que la littérature mette en lumière ces effets spécifiques, le ou les mécanismes qui expliquent comment ces effets se produisent réellement ne sont pas entièrement compris. Les théories abondent, et une suggestion est que des fluctuations extrêmes de l'activité géomagnétique solaire (comme les éruptions ou les tempêtes solaires) peuvent perturber les niveaux de mélatonine dans le cerveau, un puissant antioxydant et une hormone qui joue un rôle important dans la régulation du rythme circadien et le fonctionnement du système immunitaire.

Quelle que soit la véritable nature de la relation entre la résonance de Schumann et les autres ondes électromagnétiques ELF et la santé humaine, la meilleure façon d'améliorer notre compréhension de cette relation peut être d'adopter le type d'approche multidisciplinaire nécessaire pour étudier l’inter-connectivité. L'étude de l’inter-connectivité en est encore à ses balbutiements et n'est pas encore acceptée par la communauté scientifique en général. Mais elle intègre des disciplines telles que les géosciences, l'astrophysique et les études humaines et animales.

Comme le fait remarquer la psychologue et auteure Louise Samways, le corps humain est comme un émetteur-récepteur radio relié à une antenne - il est capable de transmettre et de recevoir l'énergie de l'environnement environnant, et l'un de ces signaux énergétiques rayonnants provient de la résonance Schumann, une fréquence qui a évidemment un impact sur notre sens du temps, les cycles biologiques et notre santé. Nous avons évidemment besoin des vibrations de la Terre.

«Correspondez à la fréquence de la réalité que vous voulez et vous ne pourrez pas vous empêcher d’obtenir cette réalité. Il ne peut être autrement. Ce n’est pas de la philosophie. C’est de la physique. »

– Albert Einstein

Les pyramides orgonites transmutent ces mauvaises énergies en énergie positive grâce à leur taux vibratoires élevés.

Quelles sont les fréquences sacrées ? Comment peuvent-elles nous aider ?

Victimes de nombreux déséquilibres, nous sommes trop souvent et facilement "déréglés" sur le plan vibratoire. Il convient alors de ré-équilibrer nos centres énergétiques. Pour cela, différentes fréquences dites "de guérison" ou "sacrées" sont là pour vous y aider.

Bien plus élevées sur le plan vibratoires que la résonance de Schumann, ces fréquences apaisantes ont un impact incroyable sur nos corps et nos esprits.

Par exemple, 432 Hz et 528 Hz sont  les fréquences de l’Amour utilisées par les Anciens, et qui sont connues pour créer des vibrations qui guérissent le mental, le corps, et l’esprit. En tant qu’être humains nous sommes en perpétuel changement, ce qui fait qu'en fonction de notre moment de vie, de nos expériences et de nos besoins propres, nous sommes différemment sensibles et réceptifs a ces fréquences.

Il existe un panel précis de différentes fréquences de guérisons, avec des effets qui dépendent  du récepteur, vous. Certaines fréquences peuvent vous insupporter, tandis que d'autres vont vous transcender.

Beaucoup de personnes ont eu des résultats significatifs avec la musique à 432 Hz. D'autres ont de meilleurs résultats en utilisant la gamme de 528 Hz, d'autres à 963 Hz ... 

Qu'importe vos attentes, je vous encourage à essayer les 9 fréquences sacrées ci-dessous, pour trouver celles qui vous correspondent le mieux actuellement (qui répondent à votre moment présent, au contexte). N'hésitez pas à refaire le test à un autre moment, nos besoins énergétiques et nos déséquilibres évoluent.

 

TESTEZ VOTRE NIVEAU VIBRATOIRE

9 FRÉQUENCES SACRÉES RÉVÉLÉES À TESTER

-Casque audio stereo recommandé-

174 Hz : Pour soulager la douleur.

 

285 Hz : Guérison et régénération

 

396 Hz : Libère les peurs, les tensions et les angoisses

 

432 Hz : Traiter le stress et l'anxiété

 

528 Hz : Augmenter les énergies positives et l'aura

 

639 Hz : Harmoniser les relations humaines

 

741 Hz : Détoxifier et nettoyer le corps, sommeil profond et réparateur

 

852 Hz : Éveil et développement de l'intuition 

 

936 Hz : Énergie et ouverture du 3ème chakra 

 

963 Hz : La Fréquence de Dieu, ouverture de la glande pinéale (troisième œil)

 

« Si vous voulez trouver les secrets de l’Univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence et de vibration. »

– Nikola Tesla

« Tout est énergie et c’est tout. »

– Albert Einstein

 

pyramide_orgonite_loriginale

Nos Orgonites bénéficient toutes d'un soin Reiki sur la fréquence de guérison 432 HZ

 

Vous avez aimé cet article. Vous aimerez aussi 

Comment harmoniser les fréquences avec l'Orgonite ?

 

acheter pyramide orgonite

Produit associé à cet article

Collier Pendentif Orgonite LOriginale MÉTATRON orgonite

Collier Pendentif Énergie Orgone MÉTATRON

Dites NON aux pollutions énergétiques avec élégance avec notre Collier Pendentif Orgone Métatron Sans doute le plus rayonnant de nos pendentifs orgone. Métatron est considéré comme l’un des Archanges les plus puissants dans la hiérarchie des êtres célestes....

En savoir plus

← Message plus ancien Message plus récent →


  • Je recherche la corrélation entre les principaux archanges (Métatron——>Cube de Métratron p.e) et les autres formes solides ou ésotériques.
    Pouvez-vous me renseigner ?
    Bien à Vous
    D. Bruzzese

    D. Bruzzese le
  • Bonjour , ou trouver à vendre en C D ou autre les 9 fréquences sacrés de " resonance schoumann " merci cordialement j-yves Bruzac

    Bruzac Jean-Yves le

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.